Ouragans et autres cyclones sur les pamplemousses de Floride

« FRED » : Un Orage tropical à ce jour qui reste sous surveillance, mais ne devrait pas se transformer en Cyclone.
La côte Est de la Floride, devrait être soumise simplement à de brefs et locales pluies abondantes.

Ces pluies seront heureusement favorables à la croissance des pamplemousses, elles favoriseront le bon équilibre du sucre et du jus .

 

Un peu de géographie ….
La gigantesque péninsule floridienne s’enfile dans l’Océan Atlantique, frôlant les Bahamas et l’île de Cuba. Elle est baignée d’un climat subtropical, voire même carrément tropical à son extrémité sud, sur l’archipel des Keys ; un avant-goût de Caraïbes insufflé par le puissant  » Gulf stream « , un chaud et rapide courant océanique, qui se développe dans le Golfe du Mexique tout proche.

La Floride est ensoleillée 300 jours par année, en moyenne.

Excellent pour nos fruits ça !

Il est vrai que les reliefs peu contrastés, n’emprisonnent guère les nuages. Le point culminant de l’état s’élève timidement à 105 m. d’altitude ; la  » Britton Hill  » n’est qu’une colline, dans le Walton County.

Les automnes et les hivers y sont doux et secs ( » dry season  » ou saison sèche) tandis que les printemps et les étés deviennent humides ( » wet season  » ou saison des pluies) et chauds, voire très chauds. Entre juin et août, le thermomètre dépasse régulièrement les 39°C, la température record de 43°C (109°F) a même été enregistrée le 29 juin 1931 dans la petite ville de Monticello, au nord de l’état.
C’est durant cette même  » wet season  » que se déchaînent les cyclones ou  » hurricanes  » ici. La très officielle  » Saison des ouragans  » débute le 1er juin pour s’achever le 30 novembre.